AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 la comtesse Erzsébet Bathory

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lestat
Admin


Masculin Nombre de messages : 499
Age : 29
Localisation : landes(40)Albi(81)
Emploi : Etudiant
Loisirs : dessin, poésie, occulte, bolas, staff...
Date d'inscription : 30/12/2005

MessageSujet: la comtesse Erzsébet Bathory   Sam 31 Déc - 1:28

Au début du 17e siècle, à l'instar de l'affaire Gilles de Rais en France au siècle précédent, un événement frappe les imaginations dans ce pays très superstitieux qu'est la Hongrie ; c'est le procès, en 1611, de la comtesse Erzsébet Bathory.
Celle-ci est accusée d'avoir fait enlever et saigner comme des animaux de boucherie de malheureuses jeunes filles qui habitaient dans les villages aux alentours de son château de Csejthe, situé au sommet d'une colline dans la région montagneuse de la Hongrie proche des Carpates. Selon les chroniques de l'époque, le nombre de victimes se situait entre quatre vingts et trois cents ; la vérité se situe probablement plus près du second chiffre.
Comme dans le cas de Gilles de Rais, il n'y a rien de surnaturel dans cette affaire : personne n'a affirmé que la comtesse Bathory était une morte-vivante, mais toutes les chroniques s'accordent à dire qu'elle prenait un vif plaisir à boire le sang de ses victimes et même à en remplir sa baignoire, dans le but de préserver le plus longtemps possible sa jeunesse et sa beauté.

_________________

~~~~Le monde est un cercueil où les morts font du bruit,~~~~
~~~~ La solitude un temple où le silence instruit. ~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur Http://lestat.vip-blog.com
anne-rice
sang neuf
sang neuf


Nombre de messages : 5
Localisation : 77, femme, 16 ans
Emploi : apprentis
Date d'inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Lun 2 Jan - 13:46

J'avais deja entendu parler de cette histoire et je pense que comme tout fais dans ce genre il n'y a rien de surnaturelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampire.site.voila.fr
vampiregothique
jeune mordu
jeune mordu


Nombre de messages : 38
Loisirs : sport de combat tunning lecture jeux video et les vampire
Date d'inscription : 02/01/2006

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Jeu 5 Jan - 18:30

ba moi je connaisser cette histoire et elle a tjs etai compter comme chronique de vampire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blood-Raven
vampire novice
vampire novice


Féminin Nombre de messages : 69
Age : 106
Localisation : Vosges (88), femme
Loisirs : L'esoterisme, l'ordinateur
Date d'inscription : 01/01/2006

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Dim 8 Jan - 12:13

Voici l'histoire la plus célébre de cette fameuse comtesse. Mais une enquête récente a été faite (je tiens à garder cette personne en anonyme) et prouve en fait que tout a été inventé par l'Église!!! Voici ma version : lorsque la comtesse a été enmurée vivante (ça, c'est vrai), elle était très jeune comparée à certains tableaux qui la représente dans la trentaine. Elle ne devait pas avoir plus de 15 à 20 ans à peine. À 8 ans déjà, elle devait assister aux exécutions, même sanglante et horrible! Autant vous dire qu'elle devait être tromatisée. À cette époque, les personnes de hauts rangs se mariaient très jeunes. Lorsque son mari partait à la guerre, elle se retrouvait seule dans son château avec toutes ses servantes, qui, pour la plupart, étaient des vagabondes et des voleuses. Certaines essayaient de la tuer, et, comme elle n'était qu'une enfant, (donc sans moyens de défence contre un adulte) elle les piquait avec ses épingles à cheveux. C'est pour cela que l'on dit que la comtesse torturait ses servantes. En fait elle se défandait tout simplement. Quand l'église a apris ça, elle a sautée sur l'occasion pour se débarrasser définitivement de cette famille, car elle voulait, en verité, tout ses biens car elle était très riche. Ils l'ont alors accusée de sorcellerie et l'on fait enmurée vivante. Quand son château est tombé en ruine, on a retrouver des squlettes dans les murs, qui devaient apporter la malchance aux habitants de cette demeure. Les résultats sont assez surprenants!!!
Beaucoup de personnes, plus tard, on été au courant de cette véritable histoire, mais ils se sont dit que commercialement, si on raconte cette histoire à la place d'une plus sanglante, ça ne se vendrait pas. Voici comment on en est arrivés là. Libre à vous de me croire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arthas
jeune mordu
jeune mordu


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 26/01/2006

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Jeu 26 Jan - 21:27

Cela me semble possible votre version Blood-Raven est tout a fait possible car je crois que l'eglise et capable de faire de telle chose:Inquisition...combien de gens brulé sur le buché accusé de sorcellerie etait innocent Gallylé lui meme a fallit etre condamné par ce tribunal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
May Corpse
jeune mordu
jeune mordu


Nombre de messages : 25
Date d'inscription : 08/02/2006

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Mer 8 Fév - 23:37

C'est tellement vrai, il n'y à vraiment aucune justice en se monde... J'en avais deja entendus parler aussi... La première histoire est, je trouve, interessante et il y a juste ce qu'il faut de... gore ! Pour la vrai... C'est triste pour cette famille... Vraiment, dramatique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Candice Van Kharmilla
jeune mordu
jeune mordu


Nombre de messages : 36
Localisation : Lozere,féminin,14
Emploi : Collègienne
Loisirs : Lire et écrire.
Date d'inscription : 18/05/2006

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Jeu 18 Mai - 18:21

Libre à moi de te croire donc je ne te crois qu'un peu, parce que tout peu être inventé, l'église fut capable de choses horribles, mais la comptesse aurait très bien pu être horrible aussi, donc rien n'est impossible. Mais le mieux c'est juste de connaitre l'histoire pour avancer dans la connaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://domus-sanguini.virtuaboard.com/ (en construction)
Alexandre le Vampire
modérateur
modérateur


Masculin Nombre de messages : 212
Localisation : Québec
Emploi : étudiant
Date d'inscription : 18/06/2006

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Mar 25 Juil - 2:21

Blood-Raven, c'est une version très intéressante, et tout à fait plausible que tu énonces-là. Cependant, sa vie demeure mystérieuse, et on ne saura probablement jamsi la vérité.

Pour ma part, j'ai entendu qu'elle était assez sadique. Elle aurait été initiée aux art occultes. Elle battait souvent ses servantes. Une fois, elle en a frappée une si fort que la pauvre a saigné, et la comtesse a reçu quelques gouttes de sangs sur la peau. Elle constata que son épiderme était rafraîchit là ou le sang l'avait maculé, et se dit que des bains de sang la garderait jeune et belle. Elle fit donc enlever des jeunes filles des villages avoisinants et les tortura avec ses complices. On leur tranchait les doigts et les orteils, on les laissait des jours sans manger, on leur perçait le ventre. Elle avait l'habitude de brûler les mains de ses servantes avec une pièce de monnaie chauffée à blanc, lorsque lesdites servantes trouvaient de l'argent et ne le remettait pas à la maîtresse.

La comtesse aurait également inventer un instrument de torture permettant de recueillir le sang de ses victimes. Il s'agissait d'une cage dont l'intérieur était garni de poites tranchates. Après qu'une personne y eut étée mise, on l'agaçait avec une lance ou un tisonnier chauffé, de sorte qu'en tentant de l'éviter, elle se blessait sur les piquants. Le sang coulait ainsi entre les barreaux, pour tomber dans un récipient préalablement placé sous la cage...

Après son procès, elle fut effectivement emmurée dans une pièce, et ce à vie...

_________________
«Le mal, c'est quelque chose de toujours possible, et le bien, c'est quelque chose d'éternellement difficile.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.enfants-des-tenebres.forum2jeux.com
Comtesse Bathory
sang neuf
sang neuf


Féminin Nombre de messages : 2
Age : 24
Date d'inscription : 07/12/2007

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Ven 7 Déc - 0:26

Moi, on ma dit qu'elle était assez sadique et qu'elle avait tué des jeunes femmes par jalousie. Le mythe aurait été inventer par l'Eglise, puis on m'a fait remarquer que les bain de sang, c'était un peu tirer par les cheveux puisque dans "Bathory", on retrouve "Bath : Bain" je pense qu'il y a une coincidence. Cela dit, elle pouvait très bien aimer boire le sang de ces victimes... Aucune idée là dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Engal
Dieu Vampire
Dieu Vampire


Masculin Nombre de messages : 318
Age : 31
Localisation : Dans les montagnes
Emploi : Cuisinier
Loisirs : Sport, nature, photos, lecture (bd et romans), écriture.
Date d'inscription : 03/12/2007

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Ven 7 Déc - 1:47

sur mon blog j'ai la version sanglante de sa bio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shrek25.skyrock.com/
Boutchou
jeune mordu
jeune mordu


Féminin Nombre de messages : 24
Age : 31
Localisation : Belgique
Date d'inscription : 13/07/2009

MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   Mer 15 Juil - 11:59

Accusations ( par wikipédia)

Les témoignages collectés en 1610 et 1611 s’élèvent à un total de plus de 300 relevés. Les rapports du procès comprennent les témoignages des 4 accusés, ainsi que ceux de 13 autres témoins : notamment, le Castellan[12], ainsi que le reste du personnel du château de Sárvár.

Ses victimes initiales étaient de jeunes paysannes de la région, attirées à Čachtice par des offres de travail bien payé pour être servantes au château. Plus tard, elle aurait commencé à tuer des filles de la petite noblesse, envoyées chez elle par leurs parents pour y apprendre l’étiquette. Des rapts semblent aussi avoir été pratiqués.

Les descriptions de tortures qui furent mises en évidences durant le procès furent souvent basées sur le ouï-dire. Parmi les atrocités décrites (et probables), on cite notamment :

* de longs passages à tabac, entraînant souvent la mort
* des brûlures et autres mutilations des mains, parfois aussi sur les visages et les parties génitales
* des morsures estropiant des parties de peau du visage, des bras et du corps
* une exposition au froid entraînant la mort
* une mise à mort par dénutrition

L’utilisation d’aiguilles fut aussi mentionnée au procès, par les collaborateurs. Certains témoins mentionnent des proches qui seraient morts au château. D’autres rapportent avoir vu des traces de torture sur des cadavres ; certains étaient enterrés au cimetière, d’autres dans des lieux divers.

Selon les confession des accusés, Erzsébet Báthory aurait non seulement torturé et tué ses victimes à Čachtice, mais également dans ses propriétés à Bécko, Sárvár, Deutschkreutz, Bratislava et Vienne - et même, sur le chemin entre ces différents lieux.

En plus des accusés, plusieurs personnes furent mentionnées comme ayant fourni des jeunes filles à Erzsébet Báthory.

Le nom d'Anna Darvulia - dont on ne sait presque rien - fut également cité : c'était sans doute une femme des environs, dont on dit qu’elle aurait joué un rôle important pour déclencher les agissements sadiques d'Erzsébet Báthory. Elle serait cependant morte plus tôt que cette dernière.

Le nombre total de jeunes filles torturées et tuées par Báthory reste inconnu, bien qu’il fut parfois mentionné une centaine, entre les années 1585 et 1610. Les estimations diffèrent grandement. Szentes et Fickó en rapportent respectivement 36 et 37 au cours de leur période de service. Les accusés estiment le nombre à une cinquantaine ou plus. Le personnel du château de Sárvár évalue le nombre de corps retirés du château à 100, peut-être même 200. Un témoin au tribunal mentionna un carnet, dans lequel un total de 650 victimes aurait été consigné par Báthory elle-même. Ce carnet n’a été mentionné nulle part ailleurs, et n’a jamais été découvert ; cependant, ce nombre est devenu part de la légende entourant Báthory.

Mais les chefs-d'accusation fournis sont parfois pris avec prudence par les historiens[13] Comme le souligne la BBC, « la nature du procès rend toutes les preuves fournies suspectes, car elles ont été extirpées sous la torture ou des menaces de torture. »[14]. Point que souligne également l'historien Miklós Molnàr, spécialiste de la Hongrie[13]. Il n'est donc pas exclu que les témoins aient inventé ou exagéré des faits dans le seul but de mettre fin à leur supplice. Par ailleurs, Molnar souligne aussi que la comtesse n'a pas eu la possibilité de se défendre contre ces accusations[13]. Mais il précise toutefois : « Il est possible qu'elle ait commis ces crimes, rien n'est exclu, mais rien n'est prouvé[13] ».

Certaines légendes populaires véhiculent aussi l'idée selon laquelle la comtesse se serait baignée dans le sang de ses victimes. Mais comme le notent les historiens comme Radu Florescu, Raymond Mcnally[15] et Molnàr[13], « cette accusation est absente des procès-verbaux et des correspondances » et n'est soutenue par aucune preuve, ni aucun temoin[16].

En 1984, l’historien hongrois László Nagy a avancé la théorie selon laquelle Erzsébet Báthory n'aurait pas commis ces crimes et aurait été victime d’une conspiration[17]. Cette théorie a été cependant rejetée par György Pollák en 1986[18]. Néanmoins, en 1997, le Mourre, le dictionnaire encyclopédique de référence en histoire, mentionne la thèse de László Nagy et la considère possible :

« Il est possible que les horrifiques chefs-accusations aient été inventés par certains membres de la famille pour soustraire Erzsébet à l'accusation suprême de haute trahison, car elle voulait contribuer avec ses gens d'armes et avec sa fortune personnelle à la lutte de son cousin Gabriel Báthory, prince de Transylvanie, contre les Hasbourg. Pour dissimuler l'action politique de la comtesse et pour éviter ainsi que la famille ne fut compromise, son mari a préféré qu'elle fut accusée de crimes de droit commun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la comtesse Erzsébet Bathory   

Revenir en haut Aller en bas
 
la comtesse Erzsébet Bathory
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ERZSEBETH BATHORY - LE SANG DES INNOCENTES de Jacques Sirgent
» [VDS]Figurines dracula et comtesse bathory
» Elizabeth Bathory (soom Kyrie)
» LA COMTESSE SANGLANTE de Valentine Penrose
» La comtesse de Ségur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Vampires Célébres :: La Comtesse Bathory-
Sauter vers: